La co-création consciente, limite et séparation

Bonjour à tous, dans mon dernier article j’ai procédé a une rapide présentation avant de commencer à entrer dans la thématique que j’ai de l’intérêt à partager : la co-création consciente.

Attention: Les lois universelles ne sont pas conceptuelles, intellectuelles ou mentales, elles sont le tissu même de notre existence, et les mots sont un des seul et un des pires outil pour essayer de les décrire. C’est pourquoi je ne peux pas ici écrire la vérité, mais je souhaite que ceux qui lisent ces mots puissent voir et comprendre ce qui est derrière les mots, derrière les paroles, derrière les sentiments et les pensées qui sont évoquées ici, il y a une vérité derrière cette histoire, une vérité qui n’est attachée à aucun mot, une vérité vivante et créative avec laquelle chacun peut retrouver la joie de vivre. Je vous invite à me lire un peu comme on regarde une oeuvre artistique, avec du recul et de la sensibilité.

Il s’agit à la base d’une relation intime et créative avec la vie et son mystère. L’éveil à la vie est un point de concordance, d’harmonie entre les intérêts de notre nature et ceux de notre personnalité de surface.

Un des moyens d’accéder à ce point est de tenter de dissiper l’illusion d’être une identité séparée du reste par diverses pratiques psychologique, philosophique, méditatives, énergétique ou métaphysique. J’ai atteins ce point de dissipation lors d’un cour de chimie quantique au lycée lorsque j’ai réalisée que tout le monde matériel est constitué d’atomes eux mêmes constituées d’élément plus petits identiques mais se comportant différemment. J’ai alors saisi qu’il en était pareil pour nos identités, nous sommes tous le même mais qui se comporte de manière différente, nous appellerons cette différence de comportement: l’uniquité (=le fait d’être unique). J’entrais alors dans un paradigme qui continue de me convenir : il y avait l’être et la forme humaine était pour cet être une option, Puis il y avait l’être humain et chacun d’entre nous est pour cette forme une option.

Je me suis amusée à aller plus loin dans cette voie, voyons, je suis donc l’option « Ludivine » avec mes caractéristiques dues aux mouvements spécifiques de ce qui me compose. Mais alors à l’intérieur de cette option « Ludivine » il existe une multitude de sous options! Celle que je suis aujourd’hui n’est qu’une option parmi toutes les versions possibles de la forme spécifique « Ludivine ».

Cette mise en abîme conceptuelle met en perspective la notion relative de limites et de liberté.

Je ne cherche à convaincre personne ici, j’explique simplement mon postulat de départ qui m’amène à déclarer que nous sommes co-créateur et comment s’y prendre pour en être un participant conscient.

Ainsi l’uniquité « Ludivine » (et je prends mon prénom pour simplement lui donner un nom) possède des options de choix à son niveau, c’est la liberté de Ludivine. Cette liberté est incluse dans la liberté de la forme humaine, elle même incluse dans celle de l’être qui est une des option de la vie.

De la même manière que votre estomac a une liberté à son niveau qui est incluse dans la liberté corporelle. Ainsi si vous êtes à Toulouse votre estomac dont la liberté est limité par le corps ne peut se trouver à Paris. Tout fait donc partie d’un tout plus grand qui le limite dans sa liberté.

Bien c’est avec une notion claire des limites que nous pouvons jouir de notre liberté. Les limites ne font pas de nous des entités séparées mais nous en donne l’illusion par le mouvement, si nous ne sommes pas séparés nous nous percevons bel et bien comme des entités distinctes les unes des autres par l’uniquité de notre mouvement.

Voilà c’est tout pour aujourd’hui, je vous retrouve bientôt pour un prochain article.

Bise

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :