Le deconditionnement du projecteur: Attendre et laisser mourrir

C’est le chemin du moindre effort. Attendre et laisser mourrir ce qui n’est pas aligné c’est la voie la plus facile! Laisser mourrir les envies d’initier.

C’est formidable de juste laisser aller, lâcher prise et se fonder sur sa propre magie. C’est le grand repos pour le projecteur qui fut conditionné a se forcer a être proactif.

Les mauvaises habitudes peuvent continuer a surgir mais il n’y a plus besoin d y croire, plus a se poser de question, c’est simplement le mental qui ignore qu’il n’y a rien a faire sans joie, sans y etre invité dans la reconnaissance.

Installée confortablement dans la confiance en l’aura attractive du projecteur, la personnalité comprend avec délectation que tout se déroule pour sa plus grande joie, pour son succès. C’est radical.

Aurevoir l’amertume.

C’est le chemin du déjà accomplis. Je suis déjà projecteur, c’est juste que je l’ignorais. Ce n’est pas quelque chose a faire ou a devenir. C’est déjà ce que je suis, ce qui j’ai toujours été, il n’y a plus qu’a laisser cela emerger maintenant. C’est doux comme réalisation.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :